A propos

Voyageuse, passionnée des grands espaces et des rencontres du bout du monde.

L’histoire…

Petite j’aimais passer mon temps dehors, curieuse, téméraire et cherchant à confronter les limites de mon environnement, je pouvais pourtant passer des heures à dessiner ou écouter de la musique. Je plongeais alors dans un monde imaginaire, sans limites, comme lorsque je scrutais les cartes du monde avec autant de mystères que les livres de contes et légendes que je relisais sans cesse.

Un jour j’irai sur les 5 continents m’étais-je dis…

Après des études dans le tourisme durable et les sports de plein air, je pars enfin à 23 ans, et sans vraiment le savoir, je m’offrais alors la liberté dont j’avais besoin et ouvris les portes d’un autre monde, et d’une autre moi.

Partir pour revenir inspirée et essayer de donner du sens à ces allers-retours.

Formée en 2006 en gestion de projet en solidarité internationale, à défaut de travailler avec une ONG en humanitaire, je partage avec Maud Ramaen l’ambition de vivre notre propre projet solidaire sur les sentiers du Kirghizistan, Xinjiang, Pakistan, Ladakh Zanskar, Népal et Kham tibétain. Une traversée à pied et en autonomie, entre Asie centrale et Himalaya, pour dresser les portraits de femmes engagées, issues de minorités, ou menants des actions pour promouvoir l’émancipation et le droit des femmes de l’Himalaya.

Publications et conférences

Je reviens en France, me « pose » et me consacre à l’écriture d’un livre sur notre traversée avec 15 portraits de femmes que je mets en avant à travers un diaporama porté par ma narration en voix off. 

Présenté sur plusieurs festivals de voyages d’aventure, (Culture Aventure, Abm, Transboréal…) je mets le pied dans le milieu des médias et conjugue articles sur le trail running et le monde du voyage en Himalaya, tout en débutant, en 2015, mon activité d’accompagnatrice en montagne…

Guide de trekking et chef de secteur Pamir et Pakistan

La bougeotte me reprend, comme une évidence, les lieux familiers m’attirent comme un aimant. Je réalise alors, que « revenir » et donner du temps a des peuples et des territoires, est plus gratifiant que d’accumuler les destinations.

Ainsi, depuis 2016 je reviens régulièrement partager la vie des kalash et des populations wakhis, à travers de multiples voyages en solo, ou que j’ai créé et expérimenté, pour Tamera, une agence de voyages d’aventures, dans le but de faire découvrir les particularités du Pamir et du Pakistan, leurs populations et modes de vie, fragiles et essentiels.